Le cannabidiol s’est creusé une place dans le milieu de la détente et du bien-être avec de nouvelles boutiques chaque semaines dans toutes les villes de France. Mais pourtant le cannabis est censé être illégal non ? Alors comment expliquer l’arrivé de ce nouveau cannabis légal en France ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans cet article.

Le THC est illégal mais pas le CBD

cbd legal thc illegal
Différence entre CBD et THC

En fait pour bien comprendre cette histoire il faut revenir au cannabis classique, qui est toujours illégal. Dans ce cannabis on retrouve différentes molécules qui sont responsables à certaines degrés de la classification comme drogue du cannabis. Parmi ces molécules la plus importante c’est le THC qui est responsable des effets psychotropes du cannabis. Les fumeurs de weed recherchent d’ailleurs des variétés avec le plus haut taux de THC pour s’assurer de gros effets en consommant leur joint. Si vous avez suivi vous comprendrez donc que si l’on retire le THC du cannabis, il ne proposera plus d’effets psychotropes. Si le cannabis provoque plus d’effets pouvant se rapprocher d’une drogue, ce n’est plus une drogue ! Logique, non ?

Voir aussi : Migraine et CBD

Vous êtes donc autorisé à détenir et à consommer du cannabis à partir du moment où il contient moins de 0.2% de THC. Pourquoi 0.2% ? C’est une décision complètement arbitraire du gouvernement français. A titre de comparaison le cannabidiol Suisse peut monter jusqu’à 1% de THC, celui de l’Italie à 0.4%… Dans le dernier décret visant à interdire le cannabidiol la nouvelle limite du gouvernement semble être 0.3%. Bref, pas une mince à faire pour les producteurs de CBD de suivre constamment la législation.

Le CBD est donc légal

Malgré tout cela et des règles européennes assez claire sur le sujet le CBD est régulièrement menacer d’interdiction. LEs forces de l’ordre semblent faire pression sur le gouvernement français pour en faire interdire sa consommation. Arguant que faire la différence entre cannabis légal et illégal leur prends trop de ressources. Pourtant, il existe de simples tests peu couteux qui permettent de faire la différence entre THC et CBD en quelques minutes. La dernière tentative d’interdiction du gouvernement a d’ailleurs encore une fois échouée en partie à cause de la faiblesse de cet argument.

Le cannabis à base de cannabidiol et contenant moins de 0.2% de THC est donc parfaitement légal en France pour le moment. La suite au prochain épisode judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.